Devenir webmaster

La lettre de ce mois-ci est la réponse adressée à un jeune homme. Très intelligemment, il a adressé un petit mail à plusieurs entreprises (bien tourné, sans faute d’orthographe) en demandant si la formation qu’il envisage est bien pertinente, quels sont les débouchés, le salaire espéré, etc.

D’après mes statistiques, un nombre d’étudiants significatif est abonné à Astuces Web, j’ai donc décidé d’éditer la réponse. Elle peut servir et vous avez toute liberté d’y réagir.

Quelle formation pour devenir webmaster ?
Quel diplôme pour devenir webmaster ?
Un diplôme, est-ce vraiment important ?
Quel est l’état du recrutement pour les webmasters ?
Et après le diplôme…

“J’aimerais devenir webmaster”
Quelle formation pour être webmaster ?
Le métier de webmaster a de multiples facettes : infographie, rédaction, développement, réseau, marketing… C’est un secteur jeune, en voie de spécialisation.

Choisissez votre cursus après-bac de façon assez large et solide :

Vous voulez être webdesigner aujourd’hui mais dans 5 ans ?
Aujourd’hui, le secteur recrute un peu, mais s’il s’écroule encore comme en 2001 ?
Il n’existe aujourd’hui plus aucune garantie de recrutement sur un secteur d’activité. Vous devez être en mesure de transposer votre diplôme dans un autre secteur. Votre formation doit être vous permettre de saisir de nouvelles opportunités.

Quel diplôme pour devenir webmaster ?
Si comme ce jeune homme, vous êtes étudiant en terminale et si vos résultats actuels le permettent, optez pour un « vrai » diplôme de type IUT/BTS ou grandes écoles. Il est très important de structurer son parcours sur un diplôme reconnu nationalement.

Est-ce que ça sert vraiment un diplôme ?
On dit souvent que le diplôme ne compte que pour les premières années. C’est faux. Il vous servira toujours :

Les grandes entreprises ont des grilles de salaires très rigides : tel diplôme + tant d’années d’expérience = tel salaire. C’est quasiment inutile de négocier.

Le monde professionnel français fonctionne avec des étiquettes : vous êtes de formation technique (IUT dont opérationnel), grandes écoles (à potentiel), universitaire (a priori pas opérationnel) ou difficile à identifier (aie !). Un recruteur classe les candidats dans des catégories. Il prend toujours le moins de risque possible.

Votre diplôme vous donne accès à un réseau. Les recruteurs fonctionnent aussi par analogie : il a eu un succès avec un diplôme Z, ou il est lui-même un ancien Z, il aura confiance pour engager le prochain Z. Choisissez donc une école reconnue.
Je ne suis pas forcément d’accord avec ces façons de faire mais c’est malheureusement ainsi que cela se passe. Heureusement, il existe nombre de contre-exemples. Mais pour contourner ces à-priori, il faut beaucoup de talent et de travail.

Quel recrutement pour un webmaster ?
Aujourd’hui l’ANPE envoie des milliers de personnes en formation webmaster (autant de chômeurs qui sortent des statistiques). Ces chômeurs sont d’accord parce que le métier a l’air sympa. Lors de votre recherche d’emploi, sachez que vous allez être en compétition avec beaucoup de gens et qu’il n’y a que quelques postes : les webagencies fonctionnent en flux tendu, les emplois de webmaster à plein temps sont rares.

Et après le diplôme ?
Alors ?… Après avoir bien choisi votre formation et votre diplôme, préparez-vous à faire des stages et des CDD. Travaillez par vous même, montez des sites, commencez votre portfolio. Tissez des liens avec des entreprises, même si c’est pour faire de “petits boulots”. Montrez-vous opportuniste, disponible. Cela peut vous ouvrir des portes et faire enclencher le bouche à oreille.

Là, vous allez peut-être trouver un job, avec un salaire modeste (SMIC + 10% suivant votre diplôme). Ne choisissez pas vos premiers jobs sur le salaire : choisissez en fonction de ce que vous allez apprendre dans l’entreprise. Détectez la personne qui sait et auprès de qui vous allez apprendre : c’est le plus important pendant vos 10 premières années de travail.

Votre progression salariale et hiérarchique va dépendre de vous, de votre capacité à bien analyser les situations, à ne pas céder au stress ou aux gains rapides, à saisir les opportunités, à construire un réseau, à pouvoir changer de secteur ou de métier, à savoir prendre les bons risques.

En conclusion
Bon, vous êtes toujours là ? je dois aussi vous dire que c’est une aventure que je ne regrette pas. C’est un métier d’artisan ou du moins, je le vis comme tel : du travail, du soin, des remises en cause permanentes, des difficultés que l’on s’attache à résoudre et beaucoup de considération pour les clients qui nous font vivre et progresser.

Sophie Erhard
http://www.123enligne.com
se@123enligne.com
Création de site web, référencement et marketing Internet

123 en ligne assure uniquement des formations intra-entreprises, à des personnes en activité, dans le cadre de la formation professionnelle continue.
Si vous souhaitez des renseignements sur une formation diplômante de webmaster, je vous invite à consulter Florence chez FORMASOFT au 04.93.49.10.10.

Posté par Sophie Erhard

Depuis 1998, j’accompagne les entreprises et collectivités dans leur communication Internet : conseil, formation, audits, développement, référencement... De formation Sup de Co (ESLSCA), en 20 années de pratique, j’ai successivement exercé les fonctions de chef de publicité, directrice de la publicité et consultante dans la presse nationale avant de transférer mon expérience de la communication vers les supports numériques. Je suis certifiée PMP (Project Manager Professional), certification internationale en gestion de projet délivrée par le Project Management Institute et membre du PMI depuis 2004.

Aucun commentaire à ce jour.

Ajouter un commentaire